L’automatisation, oui, mais pas à n’importe quel prix

Confession : si je n’utilisais pas les diverses plateformes telles que Later, plann, Onlyput ou autres plateformes afin de programmer mes publications Instagram, je ne survivrais pas.

L’interface de Later. – Photo : Capture d’écran

Il faut être honnête, l’automatisation est un élément clé de l’organisation des tâches et permet de libérer du temps pour me concentrer sur autre chose. Par exemple, en prenant une à deux heures (parfois plus) au début du mois pour planifier les publications de mes clients grâce à Later, me permet de ne pas perdre une heure chaque matin à le faire. Alors, si je me lève une journée avec un gros rhume, je peux avoir la conscience tranquille en sachant qu’un contenu sera publié même si je débute ma journée plus tard par exemple.

Vive l’automatisation

Tu me demandes si tu dois automatiser tes séquences courriels? Ma réponse est oui.

Tu me demandes si tu dois programmer à l’avance tes publications Facebook et/ou Instagram voire même Pinterest? Ma réponse est toujours oui.

Tout simplement parce que ça te libéra du temps et te permettra d’avoir une vue d’ensemble sur ton contenu à venir. 

MAIS, il y a un gros «mais» dans tout ça. Si l’automatisation te libère du temps, elle ne doit en aucun cas te libérer de ta responsabilité envers tes abonnés.

Cue musique dramatique.

Ta communauté, ta responsabilité

Être sur les réseaux sociaux, c’est aussi avoir la responsabilité de gérer ta communauté. Un de tes plus grands désirs est de gagner du temps? Pas de problème, automatise. Un autre de tes désirs est d’augmenter le nombre de tes abonnés? Alors là, tu devras faire un effort.

Y a-t-il quelqu’un derrière cet écran? – Photo : Christin Hume

Programmer tes publications est une chose, répondre aux gens en est une autre. Augmenter sa banque d’abonnés, ça prend du temps et des efforts. Au final, le but sur Instagram (et Facebook aussi tant qu’à y être), c’est de bâtir une relation one-to-one avec chacun de tes abonnés. Sarah aime telle ou telle chose, tandis que Bruno, ça sera un autre truc. Ta relation avec Sarah ne sera pas la même avec Bruno.

Le but, c’est simplement de connecter avec des vraies personnes en le faisant via les commentaires, les stories, les messages et les vidéos. 

Le piège

Le piège de l’automatisation, c’est d’oublier le côté humain nécessaire sur les plateformes et d’ignorer messages et commentaires tout simplement parce que ton contenu se publie seul. 

Si tu automatises à 100% et que tu ignores le reste fait un deuil tout de suite. Les gens se rendront compte que ce n’est qu’une coquille vide.

Alors, programmer son contenu oui, mais pas à n’importe quel prix. Surtout pas au prix de ta communauté.

L’humain doit être au centre de toute stratégie. – Photo : Unsplash

Le but des réseaux sociaux, ce n’est pas à propos des likes, ni de publier chaque jour ou encore du nombre de commentaires que tu as ou du nombre d’abonnés. Le but premier, c’est d’amener une valeur ajoutée à tes abonnés dans une place authentique. 

Ta page (ton compte), c’est un petit cocon virtuel où tu offres de l’authenticité aux gens. Trouve ton équilibre et rappelle-toi que si tu automatises tes choses, il ne faut surtout pas que tu oublies qu’il y a du monde qui n’attend qu’une réponse. 

Inscris-toi à mon infolettre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page

Soyez les premiers informés

Inscrivez-vous à mon infolettre!

Inscrivez-vous à mon infolettre!

Please wait...

Merci!