Je cours… ou presque

J’ai commencé à courir. Oui. Cette course que je détestais tant, que je regardais avec dédain, fait plus ou moins partie de ma vie maintenant. Je dis plus ou moins parce que je ne suis pas encore assidue. Je ne cours pas toutes les semaines encore moins tous les jours. Je glisse un 3 km ici et par là au gré de mes envies. Alors, beaucoup diront que je ne cours pas vraiment. Moi je dirais plutôt je cours… ou presque. Ça dépend des jours.

Pourquoi je cours?

Excellente question, parce que je ne le fais pas pour un marathon ni pour enchainer les diverses courses à la mode ou autres.  Je ne cours pas pour perdre du poids, quoique je le prendrais en bonus. J’apprends à m’aimer comme je suis. En fait, je cours pour deux grandes raisons. La première est pour me vider l’esprit. Mon cerveau roule à grande vitesse et la panique – dans la dernière année surtout – s’empare de moi de temps à autre. Ça me permet de rester saine d’esprit.

La deuxième, c’est en partie pour me remettre en forme tranquillement. Je n’ai plus de cardio. J’ai des douleurs aux hanches causées par mes règles et des douleurs au dos intermittentes depuis mon accident de voiture en 2015. Pour que la course m’aide vraiment à me remettre en forme, il me faudra être plus assidue certainement. Sauf que de me remettre à bouger ici et là, même si l’impact n’est pas énorme, c’est déjà un pas dans la bonne direction.

La discipline, pas toujours facile

Ayayaye. C’est clairement ce qui me manque le plus. La discipline. Je peux autant être archi disciplinée pour divers trucs dans ma vie, par exemple au travail, mais pour d’autres choses c’est vraiment plus difficile de l’être. Par contre, j’y travaille. À coup de petits objectifs, j’atteindrai bien une moyenne respectable.

Je me dis que c’est moins cher que le gym, que j’ai déjà l’équipement et que ça fait vraiment du bien. Parfois, je dois m’arrêter le temps de quelques jours ( Ze moment du mois qui me handicape grandement), et je semble avoir du mal à repartir. Je connais mes faiblesses, c’est là-dessus que je dois travailler pour que je sois un peu plus disciplinée.

Photo : Alexandra Philibert / Instagram

Alors je cours…ou presque. Je mets un pied devant l’autre, parfois deux fois semaine, parfois zéro, mais je cours. Oui. Je suis tranquillement un peu plus active que je ne l’étais. J’alterne entre la course, du cardio avec Swork it ou de la marche. C’est pas encore gagné. C’est pas encore une habitude à proprement parler. Mais quand j’ai envie de courir. Je cours. Tout simplement. Peu importe de quoi, j’ai l’air et oh que ça me fait du bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.