Quelque part entre toi et moi par Annie Quintin

Quelque part entre l’appartement et le travail, je suis tombée en amour avec le plus récent livre d’Annie Quintin. À un tel point que j’ai failli rater ma station de métro et je me suis retrouvée avec de gros bleu sur les bras… gracieuseté les portes du wagon.

Oui. Cette histoire est vraie. Tellement absorbée par l’histoire devant mes yeux, j’ai perdu le fil des stations de métro. Quand j’ai relevé la tête – parce que je venais de voir deux petits pieds y entrer – et je me suis levé pour laisser ma place à cette mère et sa fille, j’ai alors pris conscience qu’il s’agissait de ma station. Oh… oh! Rapidement, j’ai pris mon sac à dos et je suis sortie. Le hic? C’est que les portes du métro ne restent jamais bien longtemps ouvertes à cette station… alors, qu’est-ce qui est arrivé vous croyez? Hé oui, en plein dans le mille. Les portes se sont refermées sur moi. Résultat? J’ai passé près de trois semaines avec un méga bleu sur un de mes bras (et un mini sur l’autre).

C’est vorace des portes de métro. Il est devenu plus foncé par la suite. Crédit : La rouquine.

Bon, revenons aux choses sérieuses. Parce qu’outre cette histoire de bleus cocasse – et tout à fait mon genre – Annie Quintin nous a offert une fois de plus un excellent livre sur une réalité du couple dont on parle peu.

Ah le couple. Il est vénéré, détesté, convoité, mais il est surtout imparfait. Ajoutez un TOC et vous aurez tout pour créer des situations doublement frustrantes de part et d’autre. Toutefois, TOC ou pas, vous obtiendrez aussi un regard réaliste sur le couple et ses défis dans le roman coup de coeur  Quelque part entre toi et moi d’Annie Quintin.

Déjà, si vous avez lu ses deux premiers livres, Désespérés s’abstenir et Cher trou de cul, il est important de comprendre qu’on tombe dans un tout autre registre. Oui, la thématique du couple demeure, mais l’humour vif de ces deux premiers opus est mis de côté, pour mettre en lumière le quotidien d’un «vieux» couple. Celui qui est tombé dans une routine et ne sait plus comment s’en sortir malgré tout l’amour encore présent, peu importe les années passées ensemble, que ce soit 2, 5, 6 ou 10 ans.

Grâce à deux personnages principaux fort différents, Ève et Louis, l’auteure nous amène dans les complexités générales d’un couple, leurs attentes, le temps qui a fait sa place et leur vision de leur futur. À première vue, Ève et Louis filent le parfait amour. Ce qui n’est pas faux. Mais le vernis craque quelque peu et les fissures commencent à s’agrandir. Sauront-ils éviter le naufrage ? Ça, ce sera quelque chose que vous devrez découvrir.

Ce qui est intéressant, c’est aussi les deux points de vue utilisés. Dans une valse parfaitement pensée, Annie joue et alterne entre celui d’Ève et celui de Louis. Elle rédactrice autonome et lui professeur de sociologie. Ça amène une saveur différente et aussi une compréhension plus profonde de tout ce qui se passe entre eux. Un point vraiment important à l’histoire et doux à lire, c’est la relation entre Ève et sa grand-mère.

Ça ajoute une tout autre dimension à ce court roman unique. Sans oublier que c’est le genre de relation qui fait du bien à lire qu’on retrouve trop peu dans la littérature en général.

Quelle joie de retrouver la merveilleuse plume de l’auteure après quelques années d’absence dans un roman touchant aux personnages attachants. Quelque part entre toi et moi, c’est quelque part entre nos désirs et la réalité, entre toutes les imperfections et la complexité des relations amoureuses, mais surtout un bon moment entre une histoire et un lecteur. Le seul avertissement que je peux vous donner, c’est de rester vigilants dans le métro en le lisant. Bonne lecture!

Crédit : VLB
  • Titre : Quelque part entre toi et moi
  • Genre : Roman
  • Auteur(e) : Annie Quintin
  • Éditions : VLB
  • Publication : 27 mars 2017
  • Collection : N/A
  • Prix : 26,95 $ Papier | Numérique 21,99$
  • Défi Objectif 52 : 5/52
  • Merci à VLB éditeur pour l’envoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page