Les Dixie Chicks à MTL

On a tous de ces rêves utopiques qu’on pense qu’on ne réalisera jamais. Voir les Dixie Chicks en show à Montréal en était un. Dans ma tête, c’était impossible, même si plusieurs chanteurs et groupes country commencent à passer par la métropole – jamais les Dixie qui roulent leur bosse depuis plus de 20 ans n’allaient faire un arrêt ici. Surprise ! Elles l’ont fait !

Mon groupe fétiche d’adolescence est venu à la fin de sa tournée MMXVI World Tour, soit le 15 avril plus précisément, donner un spectacle au Centre Bell. Sachant pertinemment que je l’aurais regretté de ne pas y être allée. À l’annonce de leur venue, j’ai contacté mon père, fan de musique country, pour m’enquérir de son intérêt à m’y accompagner.

Un téléphone plus tard, j’achetais mes billets à un coût relativement faramineux et j’avais maintenant mon entrée pour réaliser ce doux rêve de voir mon groupe prèf des années 90-00 (Je suis un bébé des années 90 pour ceux qui se demandent).

Avec mon papa d’amour! Crédit : La Rouquine

Le jour J

Bottes de cowboys aux pieds et chapeau sur la tête, j’étais fin prête et fébrile. Je m’attendais à passer une ultra de belle soirée avec mon paternel, faire le plein de belle musique dans mes oreilles et emmagasiner de belles images de la performance.

Dans la réalité, j’ai été un peu déçue. Pas assez pour ne pas classer cette soirée dans mes belles soirées, mais assez pour avoir un petit goût amer après avoir payé autant pour mes billets.

Le problème, ce n’est pas la première partie qui avait l’air d’un petit jam entre amis dans un garage plutôt qu’un show, ni non plus la sélection des chansons des Dixies Chicks ou de l’effet visuel entre les changements. Non, ce fut la grosseur de la scène.

Au lieu d’avoir droit à une grosse scène qui permet à tous de bien voir le groupe. On a plutôt eu le droit à un petit stage bas où les trois Dixie ne bougeaient pas vraiment. Oui, il y avait bien 2 écrans, mais ceux-ci étaient tellement petits qu’on ne voyait rien, que l’on soit assis ou debout. Disons que sur l’entièreté du show, on a peut-être réussi à voir visuellement 70% de celui-ci et je me trouve généreuse.

La scène en question. Crédit : La Rouquine

J’ai aussi trouvé triste de voir certains titres à saveur plus country habituellement être joués avec une saveur plus pop qu’à l’habitude. Oui, je sais, les Dixie Chicks sont un groupe de country pop, mais il n’est pas nécessaire de dénaturer les titres originaux.

Mais si y a une chose dans tout ce spectacle qui vaut une mention, c’est bien sûr la chimie entre les trois filles, mais surtout l’aspect visuel. Les projections tout au long de la soirée étaient phénoménales ! Incluant une course de voitures, des paroles de chansons (Easy Silence, ma chanson préféréeeeee) ou encore les filles en illustration.

Elles ont aussi interprété la chanson X qu’elles avaient faite avec Beyonce au X.

Est-ce que je regrette d’y être allée ? Tellement pas. J’ai réalisé un rêve avec mon père, qui n’a pas l’occasion de voir des spectacles country et l’adolescente en moi était ravie. Est-ce que c’était cher payé pour la disposition de la scène ? Oh, oui absolument.

Est-ce que j’y assisterais de nouveau ? Ihhh, c’est une bonne question… espérant qu’elles apportent des modifications à la scène. C’est un truc tellement primordial dans un spectacle.

Une pluie de confettis. Crédit : La Rouquine

Dixie Chicks un jour, Dixie chicks toujours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.